Activités | de Blas in Africa
BANNIERE BLAS IN AFRICA
Bienvenue sur notre site!   Vous êtes ici :Accueil > Activites
Education is the solution!!!

Activités



PAIN PARTAGE - LA FRANCESCHINA:

\

La rencontre de ce samedi 23 mai s’est tenue à la place Charles Atangana près de la poste centrale à 11h. Dès 10h les volontaires de BLAS étaient sur les lieux pour se concerter et apprêter le matériel de travail. A partir de 11h les EDR ont commencé à arriver avec leurs leaders. Nous sommes allés à leur rencontre pour les accueillir et nous sommes allés tous ensemble à l’espace qui avait été réservé pour l’activité. C’est l’espace situé du côté du ministère de la jeunesse, près du cimetière. Après avoir pris la parole pour les différents mots de bienvenu (mots dits par le leader des EDR et le SG de BLAS in Africa), nous sommes passés à l’animation. Après l’animation, la parole a été donnée aux volontaires de BLAS pour la formation sur l’éducation à la santé corporelle. Cette formation a été faite par Mostapha NSANGOU, volontaire BLAS. Il était question ici de rappeler aux EDR l’importance d’avoir un corps et des vêtements propres. Et par là leur présenter les maladies auxquels ils s’exposent quand ils ne prennent pas soin de leur corps et de leurs vêtements. Pendant que la formation se tenait le reste de l’équipe continuait avec les entretiens d’identification des EDR. A la fin de la formation, des morceaux de savon ont été distribués à chaque enfant pour l’encourager à se baigner et à laver ses vêtements. Par la suite, ils sont tous allé dans une rivière située entre la voirie municipale et la maison du parti. Chacun d’eux y a pris un bain et lavé les vêtements qu’il avait. Nous avons achevé cette rencontre avec le partage du pain et d’une bouteille de jus.






Pain Partagé - La Franceschina:

\

Le vendredi 15 Mai 2015 à 13h00, a eu lieu la première descente auprès des enfants de la rue dans le cadre du programme d’assistance et d’accompagnement des enfants vivants et travaillant dans les rues de la ville de Yaoundé. Ce projet pilote dénommé « Pain Partagé - La franceschina » est conduit par BLAS in Africa. Cette descente a été menée par les volontaires de BLAS in Africa conduits par le Secrétaire Général de l’organisation. Avant cette descente, une réunion de préparation a eu lieu le Mercredi 13 Mai au siège de BLAS in Africa en présence du leader en chef des enfants de la rue (EDR). Lors de cette rencontre, nous avons défini les grands axes de travail avec les EDR dont les principales sont: l’identification de l’EDR, les journées de propreté de l’EDR, l’éducation (cours d’alphabétisation) et des séances de loisir et divertissement. Le vendredi 15 Mai 2015 à 13h00, a eu lieu la première descente auprès des enfants de la rue dans le cadre du programme d’assistance et d’accompagnement des enfants vivants et travaillant dans les rues de la ville de Yaoundé. Ce projet pilote dénommé « Pain Partagé - La franceschina » est conduit par BLAS in Africa. Cette descente a été menée par les volontaires de BLAS in Africa conduits par le Secrétaire Général de l’organisation. Avant cette descente, une réunion de préparation a eu lieu le Mercredi 13 Mai au siège de BLAS in Africa en présence du leader en chef des enfants de la rue (EDR). Lors de cette rencontre, nous avons défini les grands axes de travail avec les EDR dont les principales sont: l’identification de l’EDR, les journées de propreté de l’EDR, l’éducation (cours d’alphabétisation) et des séances de loisir et divertissement. Objectifs L’objectif de la descente était d’établir un premier contact entre BLAS in Africa et les EDR. La cible ici sont les EDR de moins de 18 ans qui pour la plupart sont oisif et par ricochet plus vulnérables. Par ailleurs, il était aussi question de commencer avec l’identification des EDR et de mener une causerie éducative sur la santé bucco-dentaire. Ressources Pour mener à bien cette descente, nous nous sommes munis des éléments suivants :  des fiches questionnaires pour l’identification des EDR ;  des brosses à dents et pattes dentifrices pour la causerie éducative ;  du pain à partager avec les EDR ;  des volontaires BLAS et des leaders EDR pour l’encadrement de ces derniers. Résultats attendus A l’issue de cette rencontre, il serait question de regrouper une centaine d’EDR parmi lesquels il faudra sélectionner vingt-cinq pour la phase pilote du programme « Pain-Partagé – La Franceschina ». La causerie éducative nous permettra d’avoir des EDR qui savent prendre soins de leurs dents et qui auront désormais le matériel pour le faire. Déroulement de l’activité Ce vendredi 15 Mai, l’équipe des volontaires est arrivé sur le site à 13h30, le temps de se rassembler et peaufiner les détails de la descente. Ce campement est un espace vide situé derrière les immeubles à droite de la montée Anne rouge, aménagée par les EDR pour y vivre ensemble. On y trouve plusieurs baraques construites soit en contre plaquait, en déchets de bois ou encore en plastique. Ce sont juste des nids construits par ces derniers pour se reposer et passer des nuits à l’abri des intempéries. Il existe plusieurs de ce genre dissimilé derrières les immeubles situés sur la voie allant du carrefour intendance jusqu’au parc KIRYAKYDES. Le campement de la montée Anne rouge est le principal campement et le plus grand pour les EDR de la ville de Yaoundé. Après le mot de bienvenu du leader des EDR, le Secrétaire Général de BLAS in Africa a pris la parole pour présenter l’organisation et exposer aux EDR les raisons de la descente. Après ces allocutions, nous avons eu une petite séance d’animation pour mettre un peu d’ambiance et créer la proximité entre volontaires BLAS et EDR. Puis nous sommes passés à une causerie éducative sur la santé bucco-dentaire. Cette causerie a été menée par Moustapha NSANGOU, volontaire BLAS. Il est revenu sur l’importance de prendre soin de ses dents. Un des grands moments de cette causerie était la page pratique où chaque enfant, ayant reçu une brosse à dent et une pâte dentifrice, a brossé ses dents en suivant le sens conventionnel recommandé par l’exposant c’est-à-dire du haut vers le bas (du blanc vers le rouge). Pendant que la causerie se tenait, les autres volontaires menaient des entretiens en apartheid pour d’identification des EDR. Nous avons achevé cette rencontre avec le partage du pain et d’une bouteille de jus. Cette initiative a très bien accueilli par ces enfants qui n’ont pas tardé à exprimer leurs besoins pendant et après les entretiens d’identification. Cette rencontre a regroupé près de 70 EDR mineurs venants différents campements et 5 leaders. Parmi ces EDR mineurs, nous avons mené un entretien d’identification avec 27 d’entre eux. Cette activité s’est déroulée sans difficulté majeur. Nous avons juste eu certains EDR qui ne voulaient pas se prendre en photo bien qu’ayant accepté de se faire identifier. Dans ce campement vivent aussi des filles qui n’ont pas accepté de nous rencontrer. Une des situations favorables à cette activité est la grande collaboration des leaders des différents campements et surtout du leader en chef qui ont assuré l’ordre lors des échanges et particulièrement la sécurité des volontaires dans le campement. Conclusion La prochaine descente a été programmée ce samedi 23 Mai au Parc Charles Atangana. Nous y mènerons encore des activités de propreté. Il sera question ce jour de faire une causerie sur la propreté corporelle. En page pratique, chaque EDR sera encouragé à prendre un bain. Ce jour verra naitre le concept « EDR-Propre ». Nous continuerons par la même occasion avec l’identification des EDR. Il sera question d’associer d’autres volontaires à cette initiative pour que la phase d’identification soit plus rapide. La rencontre de préparation de cette descente se tiendra ce jeudi 21 Mai 2015 à 13h au siège de BLAS in Africa sis à Obili.






Troisième session de formation du BLAS-YEC:

Troisième session de formation du BLAS-YEC

Ce samedi 08 Novembre 2014, se tiendra la troisième session de formation des jeunes chercheurs d\'emploi. Ces jeunes seront formé sur les techniques de montage d\'un CV (Curriculum Vitae). Cette formation a lieu dans le cadre du programme baptisé \"BLAS-YEC\" Youth Empowerment Center.






Première rencontre de Formation du Youth Empowerment Center \"BLAS-YEC\":

Rencontre du BLAS-YEC

La première rencontre de formation du programme \"Youth Empowerment Center\" BLAS-YEC de BLAS in Africa se tiendra le Samedi prochain 11 Octobre 2014 au siège de BLAS in Africa sis à Obili (Montée Chapelle, face foyer Balatchi) dès 15 heures précises. BLAS-YEC est la suite du programme \"Youth For Life\" mise sur pied l\'année dernière par BLAS in Africa dans l\'optique d\'offrir aux jeunes une structure leur permettant de développer leurs talents et d\'amorcer l’implémentation de leurs projets personnels et professionnels. Il est question ici d\'accompagner les jeunes dans la construction d\'un profil de carrière sur la base de leur talent personnel. Rédaction d\'un CV, rédaction d\'une lettre de motivation, préparation d\'un entretien d\'embauche, comment créer une petite entreprise, comment faire une présentation (Pré soutenance)... sont quelques thèmes qui nous permettrons d\'échanger avec les jeunes, outre les ateliers pratiques sur Microsoft (Excel, Word, power point, ...) et la simulation d\'entreprise. Ce programme est ouvert à tous les jeunes: élèves étudiant, travailleurs et sans emploi. Les rencontres de formation se tiendront toutes les deux semaines, le samedi à 15 heures précises au siège de BLAS in Africa sis à Obili (Montée chapelle, face foyer BALATCHI.) La participation à ces rencontres est GRATUITE. Tous les jeunes qui veulent réussir tout ce qu\'ils entreprennent y sont attendus. Stéphane LONTSI K. BLAS in Africa, Octobre 2014






Céréminie d\'ouverture du programme \'\'YOUTH FOR LIFE\"\":

YOUTH FOR LIFE 2014

Les mutations liées à l’évolution du monde ont des incidences notoires sur l’épanouissement de la jeunesse, notamment camerounaise. En effet, la recrudescence de la corruption, du népotisme et du tribalisme, la défaillance du système éducatif et des services en charge de la jeunesse, les difficultés financières, les violences familiales, la montée des cercles exotériques... sont bon nombre de facteurs qui entravent l’avenir de cette jeunesse. Les conséquences qui en découlent sont nombreuses : perte de confiance en soi, recherche de l’argent facile, découragement, difficulté à s’affirmer, dépression, dégoût de la vie, incertitude, etc. Des effets plus pervers peuvent être évoqués comme le vol, l’escroquerie, le banditisme qui sont des fléaux qui nuisent à l’éclosion sociale. Face aux sollicitations et/ou plaintes de plus en plus croissantes, l’association Bring Light and Smile in Africa (BLAS In Africa), a initié le projet « Youth For Life ». Pour ce faire, il s’est entouré de l’expérience de certains jeunes et adultes d’horizon divers afin de mieux réfléchir sur des mesures pouvant aider les jeunes à se sortir des difficultés auxquelles ils font face au quotidien. Ce projet reposait dans son ensemble sur deux objectifs généraux : • Détecter, écouter et promouvoir les talents Ceci était du ressort d’accompagnateurs qualifiés, de divers domaines ou fonctions sociales dont l’expertise permettait de mieux cerner et orienter dans leur • Accompagner les jeunes dans la prise de décisions importantes dans leur vie Dans la continuité du premier objectif, celui-ci allait permettre aux jeunes de mieux se connaître et de s’auto-déterminer. A cet effet, furent créées des cellules de partage et d’écoute pour afin de favoriser l’esprit de responsabilité sociale et de leadership. Les personnes ciblées par le projet sont :Les jeunes de la classe de Terminale, toute série confondue; les étudiants de première année en thèse de doctorat, toute filière confondue; les fonctionnaires ou travailleurs, quelque soit leur domaine d’activités et ayant les capacités et la volonté d’aider.






Journée de l'enfant Africain:

Photo panelistes

Célébration de la journée de l'enfant Africain 16 juin 2014 couplé 3ième aniverssaire de BLAS in Africa

Le présent rapport retrace sommairement le déroulement des activités marquant la célébration du 3ème anniversaire de l'association Bring Light And Smile in Africa (BLAS in Africa) et la commémoration de la Journée de l'Enfant Africain le 16 Juin 2014. Ces activités qui se sont déroulées dans la salle de conférence sise au siège de BLAS in Africa à Yaoundé, quartier Obili, ont connu la participation de diverses personnalités et organisations dont des représentants du Ministère de l'Enseignement Supérieur, du Centre Sous-Régional des Nations Unies pour la Démocratie et les Droits de l'Homme en Afrique Centrale, du Centre de Promotion de la Femme et de la Famille, de l'association Child Care Cameroon et de la Fondation Liliane, entre autres.
La couverture médiatique de l'évènement a été principalement assurée par la télévision nationale (CRTV)


Présentation de BLAS in Africa

Le Père Jean de Dieu TAGNE, Prêtre de la Congrégation des Pères piaristes de Saint Joseph Calasanz (fondateur de la toute première école populaire gratuite), a souhaité la bienvenue aux participants avant de présenter l'association hôte dont il est Coordonateur Général. Cette présentation a permis aux participants de faire connaissance de BLAS in Africa, une association de promotion et de protection du droit à l'éducation pour tous. Construite autour d'une éthique basée sur le respect des droits et de la dignité humaine, BLAS in Africa vise à promouvoir l'effectivité de l'éducation intégrale pour tous en travaillant au niveau stratégique dans le but d'influencer positivement les prises de décisions sur les questions éducatives. Par le plaidoyer et le lobbying, l'association engagée aux côtés des Etats et des organisations nationales et internationales qui participent à la défense du droit à l'éducation pour tous, cette cause « très noble, très digne et très méritoire ».

Conférence-débat

Elle s'est tenue autour du thème de la Journée de l'Enfant Africain : « Une éducation de qualité, obligatoire, gratuite et adaptée pour tous les enfants africains ». Face au public et à la presse et, sous la modération de Monsieur Léonard FANDJA, Directeur de Publication du web journal « Les visages d'Afrique », deux experts des questions de l'éducation ont chacun éclairé le thème du jour : le Professeur Claude-Ernest KIAMBA, Directeur du Master Gouvernance et Action publique à la Faculté de Sciences Sociales et de Gestion de l'Université catholique d'Afrique centrale et ancien Vice-Ministre de la Communication au Congo (Brazzavile), et Monsieur Michel MVOGO, Coordonateur National du Programme Education Pour Tous (EPT).


Monsieur Léonard FANDJA a situé le contexte de cette conférence : la journée de l'enfant africain a été instituée en commémoration du massacre, à Soweto, d'une centaine des enfants parmi ceux qui, deux semaines durant ont manifesté pour revendiquer une éducation de qualité et pour la préservation de leur droit à bénéficier d'une éducation en leur langue. Un millier d'autres enfants avait été blessé. En souvenir de ce massacre, les Chefs d'Etat de l'Organisation de l'Unité Africaine (O.U.A.), devenu Union Africaine (UA) avaient institué cette journée tout en lui assignant des objectifs : la lutte contre la pauvreté et l'éducation pour tous les enfants.


Dans sa présentation, le Professeur Claude-Ernest KIAMBA a exploré différentes problématique de l'éducation, avant de s'interroger sur le point de savoir si « L'Education Pour Tous » n'est finalement pas devenue tout simplement un simple slogan, au regard du mimétisme dont les gouvernements font montre. Il a évoqué la nécessité de redécouvrir la dimension anthropologique de l'éducation qu'il a présentée comme droit fondamental indissociable du développement de l'Afrique et qui conditionne l'émergence dont on parle de plus en plus dans la Sous-région.


Par confrontation des objectifs préalablement fixés et des résultats atteints, Michel MVOGO a, dans sa présentation, fourni les éléments d’évaluation du système éducatif des pays en développement de 1990 à ce jour. Selon l'orateur, les résultats à l’orée de 2015 n’augurent point l’atteinte des objectifs. Si dans certaines régions comme l’Asie du Sud-Est, le progrès est remarquable, en Afrique subsaharienne par contre, il apparaît que les objectifs fixés sont loin d'être atteints, même si les disparités entre pays sont souvent significatives.


Ces présentations ont été suivies d'échanges passionnants avec le public. les participants se sont séparés après le partage du gâteau et un rafraîchissement.

BLAS in Africa remercie tous ceux qui se sont mobilisés pour la réussite de cette célébration. Ensemble, poursuivons la marche vers la quête d'une éducation de qualité pour tous, cette cause «très noble, très digne, très méritoire, très méritoire, très bienfaisante, très utile et très nécessaire» qui inspirait dès le 16e siècle l'action de Saint Joseph de Calasanz.


Logo de téléchargement






YOUTH FOR LIFE:

Photo jeune Youth for Life

Blas in Africa et le mouvement «YOUTH FOR LIFE»

Article publié sur le site «Les Visages Du Cameroun»

(Lancement d'une plate-forme spécialement dédiée aux jeunes étudiants)


Le lancement des activités d'une plate-forme dédiée aux étudiants aura lieu le samedi 25 janvier 2014 à 15 heures au siège de l'Association Blas in Africa au quartier Obili, sis, montée Obili-chapelle.


Dans le cadre de ses activités qui rentrent en droite ligne des objectifs du millénaires fixés par l'Organisation des Nations Unies à l'horizon 2015, l'Association BLAS in Africa a choisi d'apporter sa pierre à l'édifice en contribuant à la lutte contre la pauvreté, mais surtout à l'éducation pour tous. C'est pour rechercher les voies et moyens favorables à l'atteinte de ces objectifs qu'elle lance le 25 janvier courant à 15 heures à son siège à Obili, sis montée Obili-chapelle, rue 3449 en face du foyer Balatchi, les activités d'une plate-forme dédiée aux étudiants. Détecter, accompagner, promouvoir les talents des jeunes et accompagner les jeunes dans le processus de prise de décisions importantes de leur vie, tels sont les objectifs visés par cette Association. Pour cela, une cellule d'écoute et d'accompagnement, les conférences sur le projet personnel de croissance intégrale seront organisées ; les notions de base du Leadership et du Développement personnel, les échanges et des débats dans des groupes interdisciplinaires constituent l'approche choisie pour que cette activité soit à la fois efficace et efficiente.


Cette initiative Ô combien salutaire contribuera de manière indubitable, à sauver ceux des jeunes qui sont encore sauvables au sein de la jeunesse camerounaise et africaine en général. Car dans une société dévoyée où la jeunesse a surtout pour modèles, ceux-là qui sont champions en détournements, corruptions, gabegies et atteinte à la pudeur, la misère et le désespoir sont devenus le lot quotidien de cette jeunesse à la croisée des chemins. Cette jeunesse qui pour la plupart, a été engagée dans la voie de la facilité pour être au-devant de la scène, sans se soucier de ce qui lui aura servi de tremplin pour atteindre cet objectif. Ce projet qui est une initiative des Prêtres Piaristes conduit par le Père Jean De Dieu Tagne, Vicaire à la paroisse Baptême de Jésus et de Saint Ambroise de la cité verte et responsable de la messe des jeunes. En cela pourrait-on le dire, ils vivent leur spiritualité, eux qui sont les disciples de Saint Joseph de Calasanz, fondateur de la première école populaire d'Europe (les écoles pies).


La connaissance étant une arme contre l'ignorance le fanatisme et l'anarchisme, il est important pour la jeunesse soucieuse d'affirmer son leadership de saisir cette opportunité que propose Blas in Africa.


Léonard FANDJA







Equation du succès:

Photo père JDDT avec les de EHC

Blas in Africa renforce les capacités des élèves du Cameroun en Leadership

Le présent rapport porte sur le projet de causerie éducative qui avait pour thème « Equation du succès ». Ce projet, allant du 10 au 20 avril 2013 prévu dans six établissements d'enseignements secondaires (lycée leclerc ; lycée de Ngoa-Ekelle ; le collège Saint Benoit ; le collège English High School ; le Lycée technique de Yaoundé ; le collège les Sapins) et deux associations (catholique et musulmane) avait pour objectif de motiver et de sensibiliser 5000 jeunes ainsi que leur permettre de prendre conscience de leurs potentiels et de croire à un avenir meilleur.


L'équation se présente comme suit :


S = P (3Q + 2C + 0) qui signifie :
S = Succès : où est ce que je vais ? La vie est un voyage. Quel est le but de ce voyage ? Il faut fixer son étoile dans le ciel c'est-à-dire déterminer ce que je fais de ma vie.


P = Pourquoi. Il faut clarifier la motivation profonde de ce que tu veux faire. Pourquoi ? Quoi ? L'énergie vient de la conviction. Pourquoi je me forme bien.


3 Q = ?
Qui ? Moi, élève en terminale, il faut identifier ses capacités et ses faiblesses. Les professeurs : il faut être respectueux avec les enseignants, avoir de bonne relation avec eux, les approcher en cas de difficulté, Les camarades : quelle est la relation avec tes camarades ? Il faudra être sérieux, respecter ses camarades et partager les connaissances (fascicules), éviter de cacher ce que vous savez ; le savoir fonctionne comme la bougie, chaque fois que vous enseignez, vous découvrez davantage.

Quoi ? Emploi de temps. Dans l'emploi du temps, il faut bien dormir 8h, bien manger surtout les fruits (pain avocat vaut mieux qu'un pain chocolat).

Quand ? Introduit dans les délais. La programmation est très importante.


2C = ?
Comment ? Pour traiter une épreuve, il faut déterminer la manière de travailler.
Combien ? Il faut sacrifier quelque chose. Est-ce que ce que je perds vaut ce que je gagne. Essayer de calculer combien vous coûtez par année ? Scolarité, nutrition, soins de santé.


O = Où ? Déterminer le lieu où je peux étudier en paix.
A chaque question, il faut ajouter la question pourquoi ? Ne pas oublier de prendre une quinzaine de minutes en journée pour se reposer.

Pour mener à bien cette activité, il a été question de passer par deux phases ; une phase de préparation et une autre de réalisation.











Nos videos


Photo affiche viedo formation mars 2013Photo affiche viedo The Grace EnnaPhoto affiche viedo formation mars 2012Photo affiche viedo 1 er Anniv de BLAS in Africa

Notre gallerie photo


  • Photo jounée Calasanz
  • Photo jounée Calasanz
  • Photo jounée Calasanz
  • Photo jounée Calasanz
  • Photo jounée Calasanz
  • Photo jounée Calasanz
  • Photo forum éducation catholoque Rome
  • Photo forum éducation catholoque Rome
  • Photo forum éducation catholoque Rome
  • Photo forum éducation catholoque Rome
  • Photo forum éducation catholoque Rome
  • Photo forum éducation catholoque Rome
  • Photo équation du succès
  • Photo équation du succès
  • Photo équation du succès
  • Photo équation du succès
  • Photo équation du succès
  • Photo équation du succès
  • Photo séminaire novembre 2013
  • Photo séminaire novembre 2013
  • Photo séminaire novembre 2013
  • Photo séminaire mars 2013
  • Photo séminaire aût  2013
  • Photo séminaire aût  2013